"J'espère en la victoire finale des forces du bien."

– Eugène Ionesco, Le Figaro, 3 décembre 1993

Citations

En réalité je suis devant le monde comme devant un bloc opaque et j'ai l'impression que je ne comprends rien à rien, et qu'il n'y a rien à comprendre.

"Nous sommes prisonniers à la fois de nos cultures et de nos organismes, et il faudrait chercher, s'il y en a, des vérités plus profondes, au-delà de cela."

Ne pas penser comme les autres vous met dans une situation bien désagréable. Ne pas penser comme les autres, cela veut dire simplement que l’on pense.

Eugène Ionesco "Antidotes", 1975

Prier le Je Ne Sais Qui - j'espère: Jésus Christ.

Eugène Ionesco Derniers mots sur la pierre tombale d'Eugène Ionesco

À quoi sert de vieillir?

Eugène Ionesco Dernières pensées dans Le Figaro du 14 mars 1994, deux semaines avant son décès

J'espère en la victoire finale des forces du bien.

Eugène Ionesco Le Figaro, 3 décembre 1993

J'ai rencontré un homme qui est - plus que tous les autres - clairvoyant et confus, remué et distant.

André Coutin Wortmeldungen, Gespräche mit Eugène Ionesco, page 8

Je trouve que le monde entier est absurde - ou non pas absurde. Car il est difficile à dire que quelque chose est absurde quand nous n'avont pas de modèle de ce qui n'est pas absurde.

Dans le solitaire je trouve l'homme. Dans les masses compactes je ne le trouve plus.